Archive pour arbres

Paris sans fard 2

Posted in Carnet de croquis with tags , , , , , , , , , , , on mars 18, 2014 by warzalaworld

À proximité des boulevards extérieurs, faisant le tour de Paris, se trouve une voie ferrée appelée Petite Ceinture. Abandonnée depuis le milieu des années 30, elle a progressivement été colonisée par diverses espèces de plantes qui en font un des rares espaces de verdure de la capitale. Dans le 15ème arrondissement, une partie a récemment été aménagée en promenade révélant des points de vue inattendus sur la ville.

Parisfwarz18

Parisfwarz19

Parisfwarz20

Publicités

Clôtures et barrières

Posted in Carnet de croquis with tags , , , , , , , , , on novembre 20, 2013 by warzalaworld

La campagne en est couturée. On en rencontre partout. Il n’y a pas moyen de traverser une pâture, de longer un champs ou de suivre un chemin sans être arrêté par cette limite artificielle : la clôture ou sa sœur de lait, la barrière. Toujours là pour souligner une haie ou accompagner une allée, inévitablement, elle sert de fil rouge à cette série de croquis.

Naturenclosfwarz1 Naturenclosfwarz2 Naturenclosfwarz3 Naturenclosfwarz4 Naturenclosfwarz5 Naturenclosfwarz6 Naturenclosfwarz7

La pêche à la ligne

Posted in Carnet de croquis with tags , , , , , , , , on septembre 1, 2011 by warzalaworld

J’admire les pêcheurs à la ligne. Non pas ceux qui s’endorment sur la berge, à côté d’une bouteille de vin blanc en surveillant un bouchon qui se dandine dans l’eau claire. Non, j’admire les pêcheurs de truite à la mouche. Leur obstination monacale qui les fait affronter des heures durant le courant d’une rivière au fond glissant et guetter un appât immobile… Voilà qui demande force de caractère et résistance au froid. Aucun poisson mais l’attention ne se relâche pas. Parfois un pas, et plouf, c’est l’involontaire essai subaquatique. Vraiment, leur abnégation est admirable, philosophique même car, rentrant bredouilles, ils ne s’avouent pas vaincus. Ils reviendront pour un nouveau duel, quel que soit le temps mais pourvu que ce soit la saison. Le soir, autour d’un poêle et de plusieurs bouteilles, ils se consolent en faisant un roman de leur partie de pêche. Ce sont de véritables optimistes aussi agréables à écouter qu’à dessiner.


L’hiver est là

Posted in Carnet de croquis with tags , , on janvier 10, 2009 by warzalaworld

En ce temps glacial qui nous accueille pour la nouvelle année, je n’ai rien trouvé de mieux pour illustrer ce billet de saison et souhaiter à tous les lecteurs de passage mes meilleurs vœux que ces croquis de montagne en hiver. Je me rappelle avoir aimé voir ces arbres dénudé se couvrir de neige en l’espace d’une nuit. Les nuages accumulés le soir avaient laissé au matin une couche blanche sur toute la vallée. Les prairies alpestres à l’herbe sombre et aux arbres noirs se sont alors illuminées sous le ciel à nouveau bleu.

Arbres en hiverArbre enneigéBois sous la neigeMassif alpin

Cerisier et olivier

Posted in Carnet de croquis with tags , , , on août 2, 2008 by warzalaworld

Récemment, un commentaire agréable sur un de mes dessins d’arbres m’a donné l’envie d’en présenter d’autres. Un arbre, c’est fascinant. C’est, bien sûr, une ramure immense ou délicate à la frondaison changeante mais c’est surtout, pour moi, un tronc. Un tronc tel un bras musculeux parcouru de tendons, de nerfs et de veines dans lesquelles on croirait voir battre un pouls, une force physique brute, patiente et déterminée. Ça m’a toujours laissé étonné une telle énergie, puisée du plus profond de la terre pour s’offrir au ciel. C’est beau, un tronc. C’est plein de nuances colorées, de taches, de trainées. C’est sillonné de rides, de crevasses, ponctué d’aspérités, décoré de coulées de sève. Et le dessiner c’est lire une histoire, celle de la vie de cet arbre. Ici, j’en ai lu deux, celles d’un cerisier du Jura et d’un olivier niçois.

Citânia de Briteiros

Posted in Carnet de croquis with tags , , , , , , , , on juillet 28, 2008 by warzalaworld

D’un ancien séjour au Portugal, lors d’une étape dans le nord près de Guimarães, j’ai rapporté ce croquis réalisé sur un site antique. Situé au sommet d’un petit mont du nom de São Romão, il date de l’âge du fer. C’est par hasard que je m’y suis arrêté alors. C’était l’été, la chaleur avait tout brûlé cependant l’endroit était agréable, paisible. Seul le vent et les insectes venaient troubler la quiétude du lieu. J’en garde un souvenir apaisé et ce dessin d’un chêne calciné entouré de vieilles pierres recouvertes d’herbes sèche.

%d blogueurs aiment cette page :